Un cheveu tombe

50 à 100 cheveux par jour

C’est le nombre de cheveux que nous perdons quotidiennement, généralement sans trop s’en apercevoir, pour le moins sans s’inquiéter. 

Lorsque nous nous lavons les cheveux, la perte peut paraître plus importante. Sollicité par les frottements liés au lavage, par l’utilisation de produits parfois mal adaptés et souvent par la chaleur de l’eau trop excessive, le cheveu finit par casser sur la longueur et donnait l’impression d’être en phase de chute. Plus encore si les cheveux sont longs, la quantité ramassée peut paraître impressionnante.

Il en est de même lorsque nous brossons et démêlons nos cheveux, un peu trop vigoureusement. La brosse devient leur témoin.


De nombreuses causes pour expliquer la chute des cheveux

L’alopécie est une perte anormale desperte anormale des poils , cils et sourcils inclus, sur le corps (visage ,bras…..) et peut être androgénétique, c’est-à-dire liée aux androgènes (hormones mâles) et à la génétique (héritage génétique). Lorsqu’elle se produit au niveau du cuir chevelu, on parle de calvitie.

La calvitie est très souvent androgénique et concerne les hommes. Elle touche en premier lieu les zones au niveau du front et des tempes, puis le haut du crâne, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des cheveux sur les côtés et à l’arrière de la tête. Le cuir chevelu est normal. Un traitement médical peut être suivi pour ralentir l’évolution mais il n’arrêtera pas le processus. L’alopécie androgénique existe également chez les femmes mais elle est beaucoup plus rare et son évolution beaucoup plus lente. La perte de cheveux ne concerne ni le front ni les tempes. Une forme sévère ou précoce d’alopécie chez la femme peut être due à une sécrétion trop importante de testostérone chez la femme.


L’effluvium télogène

 est une perte de cheveux qui touche toute la superficie du crâne. Il n’existe pas de plaques d’alopécie. Le cuir chevelu est normal. L’évolution est le plus souvent favorable. Les cheveux repoussent dans un second temps. Cette chute importante de cheveux peut survenir dans les 2 mois suivant une de ces causes : post-partum (période après accouchement), forte fièvre, infections diverses, maladies inflammatoires (lupus érythémateux) ou choc opératoire, médicaments.

La pelade

 est une autre des pathologies dermatologiques pouvant atteindre les cheveux, les poils et les ongles. Cette affection est relativement fréquente. Elle correspond à une alopécie localisée à un endroit précis du cuir chevelu et peut s’étendre et atteindre l’ensemble des follicules pileux. Les cheveux périphériques sont très courts et en point d’exclamation. La pelade est souvent associée aux maladies auto immunes et le stress est un facteur déclenchant. La repousse de la plaque se fait en quelques mois mais les récidives sont fréquentes. La prise en charge  psychologique est nécessaire.

D’autres causes pour la perte de cheveux peuvent être mises en avant : carences en fer, malnutrition, causes endocriniennes (dysthyroïdie), causes toxiques (chimiothérapie, prise d’oestroprogestatif), causes infectieuses ou encore des causes physiques (après un traumatisme, une brûlure).


La trichotillomanie

  est un tic d’arrachage de cheveux. Elle est assez fréquente chez l’enfant. Les cheveux sont cassés, de taille irrégulière et retrouvés sur l’oreiller le matin.

Des périodes de grande fatigue ou de stress sont des causes fréquentes de perte de cheveux chez les femmes, sans oublier le tabac. La chute des cheveux peut aussi être liée à certaines maladies et à la prise de certains médicaments.

Il est encore de nombreuses autres causes possibles : l’âge, avec l’arrivée de la ménopause ; la nature du cheveu, un cheveu fin tombe plus facilement ; l’utilisation du fer à lisser ou à friser ; les excès alimentaires avec une alimentation trop grasse.


Comment éviter ou limiter la chute des cheveux

En dehors d’un traitement médical et des produits spécifiques qui vous auront éventuellement été prescrits, la suite dépend pour beaucoup de vos gestes et rituels de soin. Reportez-vous à nos articles     check-list et mode d’emploi pour l’entretien de vos cheveux   et   L’hygiène de vos cheveux

Appliquez régulièrement des lotions anti chute et des huiles fortifiantes. Préférez un shampoing doux. Massez régulièrement et en douceur votre cuir chevelu en effectuant des mouvements circulaires, cela favorisera la repousse des cheveux.   Notre sélection et nos conseils-produits

Coiffez-vous avec délicatesse. Bannissez les élastiques et évitez de laisser vos cheveux toujours attachés. Attention aux coiffures qui tirent trop sur les cheveux, queue de cheval haute et autres chignons tirés vers l’arrière. Préférez le séchage à l’air libre. N’abusez pas du fer à lisser ou à friser.

Il existe de nombreuses cures sous forme de gélules riches en compléments alimentaires.


La propolis, actif naturel pour la repousse des cheveux

La propolis, substance résineuse récoltée par les abeilles sur les bourgeons et l’écorce de certains arbres, désigne aussi le matériau fabriqué par les abeilles à partir de cette résine végétale et de cire. Elle est utilisée comme mortier pour tapisser l’intérieur de la ruche afin de l’isoler et de l’assainir. La propolis agit comme un antibiotique pour les abeilles.

La propolis est considérée comme un alicament, c’est-à-dire un aliment dont la composition explicitement formulée implique un effet actif sur la santé du consommateur. Source de bienfaits, elle est utilisée pour soigner de nombreuses pathologies (herpès, zona, acné, brûlure, mycose, furoncle, herpès, certains stades du psoriasis, verrues, eczéma, escarres).

Produit naturel antiviral et répandu en cosmétique, elle pourrait apparaître comme un remède à la calvitie, pour prévenir la chute des cheveux ou en accélérer la repousse.

Comment utiliser la propolis

La propolis est proposée sous des formes très diverses et variées, cure en gélules, décoction avec du miel, infusion, bâtonnet à mâcher. En cosmétique, le choix est tout aussi riche : lotion cutanée, spray, shampoing, masque.  Notre sélection et nos conseils-produits

Masque capillaire à la propolis

Appliquez le soir une cuillerée à café de Miel de Cure à la Propolis à l’aide d’une petite spatule. Massez avec les doigts, en insistant plus particulièrement sur les zones les plus dégarnies et sur la racine des cheveux. Laissez poser une heure et rincez abondamment à l’eau tiède. L’objectif de ce masque est de nourrir le bulbe des cheveux.