Squame, un mot qui aime se faire voir

Nom féminin désignant une fine lamelle de peau qui se détache de l’épiderme. En cas de desquamation excessive, pour la peau, il peut s’agir de psoriasis ; au niveau du cuir chevelu, nous lui donnons le joli nom de pellicule.

Pourquoi les pellicules ?

Toutes les zones de peau éliminent en permanence les cellules mortes et en fabriquent de nouvelles. Cette opération passe souvent inaperçue. Une des plus visibles est quand nous pelons après un coup de soleil. La peau du crâne réagit de la même façon, et là encore la plupart du temps, nous n’y prêtons aucune attention.

Quand il y a dérèglement et production excessive de squames ou pellicules, il peut s’agit d’une affection cutanée, appelée pityriasis. Elle est générée par un champignon qui envahit le cuir chevelu et perturbe le système de renouvellement cellulaire.

Les croûtes au niveau du crâne sont généralement dues elles-aussi à des maladies cutanées, psoriasis ou dermite séborrhéique. Ce sont des pathologies le plus souvent chroniques qui évoluent par poussées.

Quoi qu’il en soit, consultez votre dermatologue qui vous prescrira un traitement de fond à base de médicaments si besoin, lotions, shampoings, etc.

Néanmoins, rien ne vous empêche de vous faire plaisir en vous occupant activement de vos cheveux et en adoptant dès à présent les gestes et habitudes qui pourraient bien faire la différence.


L’eau, remède à nos maux de peau

Pour traiter, mais aussi prévenir, la desquamation, c’est-à-dire l’élimination des couches superficielles de l’épiderme sous forme de petites lamelles, et donc les pellicules, il faut s’hydrater. C’est le seul moyen pour accélérer la cicatrisation de la peau.

Et ça fait le plus grand bien à tout notre organisme. 

N’oublions pas que le corps humain est essentiellement constitué d’eau. Elle représente 60 % de la masse corporelle d’un adulte. Concrètement, l’eau représente environ 40 kg du poids d’une personne qui en pèse 70 !


Le rituel soin et entretien

Comme pour toute nature de cheveux, il s’agit d’utiliser les bons produits du commerce ou du fait-maison, de ne pas solliciter votre cuir chevelu à outrance en multipliant les lavages, les soins, les brossages. On évite aussi les mains qui passent et repassent dans les cheveux.

La qualité de vos cheveux dépend de plusieurs facteurs comme la manière dont vous procédez pour vous laver les cheveux ou les brosser, les traitements que vous pratiquez, chimiques (coloration, décoloration, lissage), thermiques (fer à lisser, à friser). Tout cela impacte sur le cycle de vie de votre cuir chevelu. L’hygiène de vos cheveux

Pratiquez les bons gestes pour entretenir et soigner vos cheveux. check-list et mode d’emploi pour l’entretien de vos cheveux

Quoiqu’il en soit, adaptez les produits et votre manière de procéder à ce que vous ressentez sur le moment, selon que ce soit une période d’accalmie, pellicules ou démangeaisons.


Le gommage du cuir chevelu

Comme pour la peau, l’objectif du gommage du cuir chevelu est d’éliminer les impuretés, les peaux mortes et l’excès de sébum. Il est donc très efficace pour se débarrasser des pellicules et soulager des éventuelles démangeaisons. Il est aussi excellent pour stimuler le cuir chevelu, ce qui ne manquera pas de favoriser la repousse des cheveux.

L’idée reste quand même de pratiquer un gommage tout en douceur, et pas plus de deux fois par semaine. Rappelons-nous qu’en termes d’hygiène des cheveux, laver ses cheveux trop souvent n’est pas recommandé, sauf cas de nécessité, environnement professionnel polluant, activités sportives. 

Utilisez le produit recommandé par votre dermatologue. Dans tous les cas, utilisez un produit spécialement adapté à la nature de vos cheveux, masque ou crème anti pelliculaire ou éventuellement cheveux secs puisque les pellicules apparaissent généralement avec des cheveux secs. S’il s’agit de pellicules de cheveux gras, il existe aussi des produits spécifiques pour eux.

Vous pouvez vous référer à notre sélection de produits. Les produits de gommage se présentent sous des formes variées. Choisissez celle qui vous plait le mieux. Notre sélection et nos conseils-produits


Un gommage naturel, en mode DIY – Do It Yourself

Bien entendu, il existe une multitude de possibilités pour préparer soi-même un gommage capillaire. De nombreux produits d’usage courant présentent des propriétés utiles et nécessaires à la santé et à la beauté de nos cheveux, comme le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc, le sel, le miel, le sucre et beaucoup d’autres encore. Certains sont plus adaptés que d’autres selon la nature de vos cheveux, et surtout certains vous donneront plus envie que d’autres de réaliser votre propre masque capillaire et de le badigeonner sur votre cuir chevelu.

En voici un parmi beaucoup d’autres.




Masque capillaire anti pelliculaire au gros sel

Ce masque conviendra tout aussi bien pour votre peau et votre visage et représente une réelle économie en termes de budget cosmétique.

Le sel a un effet exfoliant et purifiant. Il va aider à éliminer les pellicules et les peaux mortes. 

Mélangez une cuillère de gros sel (ou fin, ça marche aussi) avec deux cuillères à soupe d’huile (olive, amande douce ou argan). Humidifiez vos cheveux et appliquez le masque à la racine de vos cheveux, raie par raie. Massez le cuir chevelu du bout des doigts, avec délicatesse. Emballez vos cheveux dans un foulard ou une charlotte et laissez poser le masque durant 20 mn. Faites ensuite votre shampoing et votre soin. L’hygiène de vos cheveux

S’il s’agit de pellicules de cheveux gras, remplacez l’huile par un peu d’eau.

Si vous souhaitez vous adjoindre les qualités antiseptiques du vinaigre, préparez votre lotion de rinçage en mélangeant 5 cuillères à soupe de vinaigre blanc dans une bouteille remplie d’eau froide. Utilisez cette eau comme dernière eau de rinçage. Vos cheveux seront souples et brillants. Pour l’odeur, elle sera plutôt légère mais il faudra quand même attendre quelques heures avant qu’elle ne disparaisse complètement.

Attention toutefois aux gommages sur les cheveux colorés. La couleur risque d’être endommagée. Si vous venez de faire votre couleur mais que vous ressentez le besoin de faire un masque, diminuez le temps de pose de moitié. Rincez abondamment et terminez par un jet d’eau froide.